forum de la guilde Furyo  Index du Forum forum de la guilde Furyo

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

flood

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum de la guilde Furyo Index du Forum -> le fofo -> la preuve
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 15:07 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant

Comme vous avez pu le constater, je n'étais pas tout à fait dans mon état normal ce week-end

je m'excuse si je vous ai un peu trop embêtés

En effet, tout a commencé lors d'une lan. Arrivé sur place, on a bu un peu avec mes copains. Etant entrain d'up mon herbo, je me suis aperçu que j'avais oublié de prendre un jeu,  toutefois voulant à tout prix un mon herbo, j'ai engagé un mec complètement bourré payé 1 po le point d'herbo pendant que j'allais prendre mon jeu chez moi. Je ne sais pas s'il a suivi mes consignes, c'est à dire flooder à tout prix^^

En suite nous avons fait un peu de CS de C&C et de bataille pour la terre du milieu. Ensuite, nous avons décidé d'aller faire la prison avec nos rerolls lvl 20. Toutefois, nous n'avons pas réussi, puisque l'un des dps était entrain de dormir sur son clavier et l'on arrivait pas à le réveiller, et notre healer n'était pas du tout en état de jouer. Nous avons quand meme essayé à 3, mais notre tank s'est aussi endormi au milieu de l'instance, ce qui la rendait très difficile à 2 -_-

C'est vers 4 heures du mat que j'ai floodé à tout prix, me suis fais black list par une 20 aine de personnes. Ensuite, vers 5 heures su mat j'ai monté un groupe pour les mm. Mais ayant la fleme de jouer, j'ai engagé un pote qui jouait démo pour faire le rush, alors que j'étais entrain de me fumer une clope. Je crois d'ailleurs qu'il a réussi.

Ensuite, ayant très sommeil, j'ai essayé de me trouver une place pour dormir, mais meme par terre il n'y avait plus de place. J'ai alors réveillé le mec qui "tankait"la prison et j'ai pris ça place par terre, mais d'après ce que j'ai compris en me réveillant il avait floodé la canal guilde avec des histoires de meilleur gnome.

APrès tout le monde s'est révéillé et on a fait toute la journée du CS^^

VOila je vous ai raconté ma vie, je suis content :-)
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Juil - 15:07 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Linu


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 9
Localisation: Toulon
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 9
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 19:43 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant

Mort de Rire

Revenir en haut
Kharoo


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2008
Messages: 4
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 10:02 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant

 trop bien xD
_________________


Revenir en haut
burik


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 4
Localisation: devant mon ordi
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 12:26 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant

lol vive CS  sinon j'ai pas mal de pote qui joue a dod (day of defeat)

Revenir en haut
MSN Skype
Coder


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 31
Localisation: Azeroth !
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 29
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 12:31 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant

Conquer general ! Counter ! WOW !!!


I love you mon pti gnome
_________________
Tiiii chou... Sniiif elle est partie Anayelle...


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:18 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant


_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:23 (2008)    Sujet du message: flood Répondre en citant

Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:25 (2018)    Sujet du message: flood

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum de la guilde Furyo Index du Forum -> le fofo -> la preuve Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com