forum de la guilde Furyo  Index du Forum forum de la guilde Furyo

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

toi tu joues trop a wow xD
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum de la guilde Furyo Index du Forum -> le fofo -> la preuve
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
burik


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 4
Localisation: devant mon ordi
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 18:18 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

A mon avis certains vont se reconnaitre ^^

tu as trop joué a wow quand tu vois ton chat courir partout et que tu lui dis stop tu va tout aggro pour le calmer.

tu as trop joué a wow quand tu te demande combien de p.o tu as dans ton portemonnaie.

tu as trop joué a wow quand tu considères tes enfants comme des élites a affronter.
T'as trop joué à WoW quand tu vas voir la caissière et tu lui demandes si elle peut réparer ton stuff xD

T'as trop joué à WoW quand tu te réveille en sursaut une nuit, tout en sueur, en croyant être tombé de ta monture volante

T'as trop joué à WoW quand tu rentre de faire tes courses et que tu dis "Chérie vient voir ce que j'ai looté"

T'as trop joué à WoW quand t'es content d'avoir le cimetière juste en face de chez toi, ça aide quand ta mère apprend tes véritables notes

T'as trop joué à WoW quand tu veux prendre en duel un ours dans la forêt en croyant que c'était un druide ( MdR ! ^^)

T'as trop joué à WoW quand tu demandes quelques Po à ton père pour bouffer au Kébab

T'as trop joué à WoW quand ta copine te demande de faire un truc et que tu feign death

T'as trop joué à WoW quand tu vas au self et que tu demandes à la dame de t'invoquer 50 pains pour aller farmer le DS de chimie. xD

T'as trop joué à WoW quand à la maternité on t'explique que non, Ragnaros c'est pas très joli comme prénom pour p'tit garçon.

T'as trop joué à WoW quand tu commences à insulter tes profs croyant être un rogue

T'as trop joué à WoW quand tu t'entraines à faire le cri d'un Murloc

T'as trop joué à WoW quand tu passes en fufu le matin au boulot pour pas aggro ton boss

T'as trop joué à Wow quand un mec te dit qu'il s'appelle Kevin et que tu es mort de rire...

T'as trop joué à WoW quand tu vas à un entretien d'embauche et que tu dis "Je suis 300 partout"

T'a trop joué à wow quand tu dis "lol" "afk" "mdr" alors que personne te comprend.

T'a trop joué à wow quand tu compares "Faire les courses" à une quête épique requiert "femme level : marié"

T'as trop joué à WoW quand on te répète deux fois ou plus la même chose tu t'exclames :"Stop flood now stfu"

T'as trop joué à WoW quand tu dis :"Need" à la place de "je veux, j'ai envie, j'ai besoin"

T'as trop joué à WoW quand tu dis :"je go" au moindre de tes déplacements

T'as trop joué à WoW quand ta mère te dit mot pour mot :"t'en as pas marre de jouer tu veux pas chercher du travail ?" et tu lui réponds allégrement :"Go pex noob" elle se sent très seul et hausse le ton que tu /leave xD

T'as trop joué à WoW quand que lorsque ta femme revient de chez le coiffeur tu lui dis : "tiens, t'as reroll blonde, chérie ?"

T'as trop joué à WoW quand t'as écrasé un hérisson en bagnole et que tu t'arrête pour regarder ce qu'il a looté...

T'as trop joué à WoW quand tu penses qu'en allant faire tes courses tous les jours dans le même magasin, tu finiras par passer "exalté", et que tu paieras moins chère toutes tes courses !

T'as trop joué à WoW quand lorsqu'en cours, à 8h30, tu annonces "Bon les gars je déco ++" avant de t'endormir sur la table.

T'as trop joué à WoW quand tu essaies d'appuyer sur échap pour passer les bandes annonces au cinéma

T'as trop joué à WoW quand t'essaies de sauter hors de l'eau à la piscine pour nager plus vite

T'as trop joué à WoW quand tu demandes un buff respiration aquatique à un maitre nageur

T'as trop joué à WoW quand tu demandes à un pompier qui éteint un incendie de quel niveau est son trait de givre

T'as trop joué à WoW quand tu dis "je go BG" au lieu de "Je vais en réunion"

T'as trop joué à WoW quand t'essayes de te transformer en ours pour baffer ton chef.

T'as trop joué à WoW quand t'en peux plus en réunion et tu cries "Pause Mana !"

T'as trop joué à WoW quand tu demandes du "Brie d'Hurlevent" à ta fromagère.

T'as trop joué à WoW quand tu descends dans le métro et tu cherches les rats sur les quais (Ha ! mais si il y en a !)
T'as trop joué à WoW quand au maitre nageur qui viens de te sauver de la noyade, tu lui repond " J'ai pas vue ma barre de Respiration".

T'as trop joué à WoW quand tu entres dans une bijouterie et tu demandes "quel est votre niveau en joaillierie ?"

T'as trop joué à WoW quand tu sors le soir du boulot et que tu essayes d'invoquer ta voiture.

T'as trop joué à WoW quand tu cherches un griffon pour aller au boulot le matin.

T'as trop joué à WoW quand tu veux voir tous tes collègues avec le même tabard de guilde.

T'as trop joué à WoW quand tu poses des pièges dans les couloirs de ta boite.

T'as trop joué à WoW quand tu es étonné de ne pas voir, au dessus de leur tête, le nom des personnes dans la rue.

T'as trop joué à WoW quand tu sors de ta poche un caillou que tu frottes pour rentrer chez toi.

T'as trop joué à WoW quand tu vois une manif et tu crois que c'est un raid.

T'as trop joué à WoW quand t'essayes de faire des rouleaux d'étoffe avec tes mouchoirs

T'as trop joué à WoW quand tu demandes au fleuriste "Je voudrais des Pacifiques et des Palerettes"

T'as trop joué à WoW quand en pleine réunion tu dit "Moi je déco dans 10 minutes"

T'as trop joué à WoW quand tu croises une personne de petite taille et que tu lui demandes si il vient d'IronForge.
bon ok c'est un peu long mais bon j'espère que sa va vous plaire ^^



Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 18:18 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
burik


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 4
Localisation: devant mon ordi
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 18:20 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

sinon ia ça : ^^

J' envie les nains, ce sont les derniers à savoir quand il pleut" pensée ork (est-ce possible...)

"Moi j'adore jouer de l'orc de barbarie" Chef de guerre thrall

"Moi je pense que les "elfes de sang" c'est une excuse pour pas nous les servir bien cuit"

"Un draeneï sur son eleck: on dirait Babar sur les épaules de son père" o_O

"Vous n'êtes pas prêt" Illidan en parlant à ses cookies dans le four

"Tu parles beaucoup pour un niveau 1" Un troll 70 à une poule d'Hurlevent

"Mais madame j'aurai bien fait mes devoirs mais j'étais le tanker dans un groupe d'instance, rempli de mob qui aggro de tous les côtés et le dps s'était barré, et le palouf était pas spé heal, il fallait gérer sinon pas de loot" un joueur à son prof

" Les nains sont tellements petits que leur bouche pue des pieds" Une elfe
"BAGARRE GENERAL!!!!!!!!!" Le nain
"Jeu de nain, jeu de vilain" l'elfe
"T'en veux aussi la drag queen en fuchia?" Le nain


Revenir en haut
MSN Skype
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Sam 12 Juil - 06:24 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

Mort de Rire
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Andi


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 3
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 12 Juil - 18:20 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

Moi je dit: T'a trop jouer a wow quand tu voit ton frère manger comme un porc et que tu dit "nan mais go pex ton skill naab ou go skill shop !^^
Quand ton frère te saoul et que tu lui dit : Arrete ou je te bl !
Quand ta mère te dit : mange ta soupe et ton gigot et que tu lui dit :Mais non je suis full mana et life !

_________________


Revenir en haut
Coder


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 31
Localisation: Azeroth !
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 29
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 12:28 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire
HAHA bon sérieux sa rooooox sa !!!!!!!
( t'as vu je flood )

GG a toi !!!
_________________
Tiiii chou... Sniiif elle est partie Anayelle...


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:19 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

tu débutes en flood
le vrai flood c'est ça :
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:24 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du part. pas. textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figurations appelées patterns.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:35 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

mince le 2ème est pas passé, trop lourd on dirait :-(
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Linu


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 9
Localisation: Toulon
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 9
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 19:43 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

T_T

Revenir en haut
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 20:19 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

X_X
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 20:24 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

en fait, que pensez vous d'une intégration de smileys carotte? 
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Coder


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 31
Localisation: Azeroth !
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 29
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 12:53 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

1erement : Je te déclare roi officiel du flood

LES CAROTTES SA RØXXX
_________________
Tiiii chou... Sniiif elle est partie Anayelle...


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 17:50 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

en fait, j'ai oublié de vous dire, c'est mon anni aujourd'hui, alors je propose que chaque membre de la guilde m'offre 50 po
_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Coder


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 31
Localisation: Azeroth !
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 29
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 17:49 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant

Oui je suis entierement d'accord 50 po par personne


Joyeux anniversaire

PS : j'ai changé de serveur MUAHHAAAA
_________________
Tiiii chou... Sniiif elle est partie Anayelle...


Revenir en haut
MSN
gggob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 33
Localisation: suisse
Point(s): 39
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 21:23 (2008)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD Répondre en citant


_________________
╔╗╔╗╔╗╔╦╗╔╗
║╗║║╚╝║║║╠╝
╚╝ . POWER ╚╝


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:41 (2018)    Sujet du message: toi tu joues trop a wow xD

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum de la guilde Furyo Index du Forum -> le fofo -> la preuve Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com